Trucs & Astuces

Trucs & Astuces

BAGUETTES CHROMÉES

  • Dans cet article je vais vous donner une astuce pour faire ressortir les baguettes chromées de ceinture de caisse , contours de vitres ou pare-brises .Lorsque vous voulez repeindre un camion , maintenant qu’il y a pas mal de tampographie qui souligne ces détails , bien évidement tout part au ponçage ou décapage . Le plus dommage est surtout au niveau des “chromes” , baguettes et autres enjoliveurs . Pas de panique , il y a une astuce qui consiste à poncer les reliefs et de ce fait de faire ressortir les dites baguettes . Démonstration en photos :
La base sera le Berliet GBK6 Mondia . Passage à l’acétone pour enlever la tampographie uniquement . En effet j’ai remarqué qu’il n’était pas obligatoire de décaper complètement une peinture d’origine pour en refaire une autre , car cette couche cache souvent la misère au niveau des plans de joint de moulage , meulés assez grossièrement ou défaut de conception . Il faut avoir une lime pas trop agressive , du tampon à poncer ( bien plus pratique que le papier ) et du scotch de cache .

Trucs & Astuces

La peinture…

C’est la partie la plus importante , à mon avis , sur un modèle réduit , ce que l’on voit en premier d’un peu loin , avant de se rapprocher pour les détails .Pour ma part j’ai toujours travaillé à l’aérographe , acheté dans les années 80, de marque Badger , que j’ai toujours après avoir changé les joints et aiguilles plusieurs fois … Pas évident suivant où l’on travaille d’avoir un petit compresseur qui tourne dans un appartement , mais le résultat est tellement plus beau par rapport aux aérosols . Essayons de voir le pour et le contre des deux techniques ….

-L’aérosol est facile d’utilisation que ce soit pour l’apprêt ou pour la laque , pas de mélange à faire entre durcisseur et diluant , c’est prêt à l’emploi , mais à la pulvérisation on dépose bien trop de peinture pour une cabine de camion au 1/43 , on englue les détails très vite , et lorsqu’il y a des caches à faire pour une deuxième couleur , ça passe sous le scotch et ça bave … De plus si l’on prend les pièces en plastiques Altaya , caisse ou remorque de camion , la réaction est instantanée avec le support , ça frise , même l’apprêt ne prend pas correctement . Le prix n’est pas donné non plus et la bombe suivant la spécificité de la couleur ne sert qu’une fois ou presque .

-Pour l’aérographe , il est possible d’utiliser les peintures maquettes style Humbrol ou autres , qu’il suffit de diluer un peu au white spirit , le résultat est très bon , par contre il faut laisser sécher une bonne semaine avant de pouvoir manipuler le modèle peint pour les finitions , en plus le coût est particulièrement bas . Après il y a l’utilisation de la peinture auto , soit en brillant direct ou en base à revernir … Le brillant direct est bien suffisant pour tout ce qui est peinture camion , BTP , utilitaires , etc ….. Un peu plus contraignant , il faut durcir et diluer la couleur , en deux passages , le premier léger pour l’accroche de la peinture et voir s’il n’y a pas de réactions bizarres , laisser sécher un quart d’heure avant de passer la deuxieme couche un peu plus soutenue pour avoir la brillance sans peau d’orange . Inconvénient , s’il y a plusieurs couleurs à faire sur une même pièce , les surépaisseurs seront plutôt visibles .Troisième possibilité , la base matte à revernir , là c’est le top au niveau finition , mais la plus longue à mettre en œuvre . Passage de la base en fines couches , suivant la couleur plusieurs couches seront à passer mais sans charger , ici pas besoin d’avoir une finition impeccable , c’est le vernis qui fera le reste , simplement pour avoir une couleur uniforme .. Pour exemple le jaune est la couleur la plus embêtante à faire , surtout depuis qu’il n’y a plus de plomb dans les teintes solvantées , elle couvre pas ou très mal . Une fois la couleur finie , vous pouvez préparer le vernis , un peu comme la peinture en brillant direct , durcisseur et dilution , plutôt liquide, à passer en couches fines pour éviter les coulures , laissez légèrement tendre entre les couches , 15 minutes environ jusqu’à la dernière qu’il faut passer un peu plus épaisse pour lisser l’ensemble et laissez sécher une nuit. L’avantage du reverni c’est que s’il y a des poussières , ça se rattrape plus facilement au polish et surtout lorsque il y a plusieurs couleurs ,le vernis rattrape la surépaisseur entre les teintes . Dans tous les cas , il est impératif de bien préparer le support , en le dégraissant à l’eau savonneuse ou au diluant peinture . Si l’on prend le cas d’une peinture d’un camion , en principe la cabine est en zamac , soit on peut la décaper , soit on peut juste matter la peinture existante à la paille de fer d’antiquaire , pareillement pour les pièces plastiques à la paille de fer uniquement et à partir de là , une couche d’apprêt peut être passer , toujours en couche fine , surtout sur les pièces plastiques Altaya pour éviter les frisures , c’est là que l’on appréciera l’aérographe . Il est vrai que cette utilisation à un gros inconvénient , il est préférable de connaitre un carrossier ou un fournisseur de peinture compréhensif qui accepte de vous faire 200 grs de la teinte souhaitée !!! … De plus , les bases solvantées sont condamnées à disparaitre , il faudra donc se tourner vers les bases à l’eau qui s’utilise aussi très facilement , dilution à l’eau !!! tient donc , et maintenant qui couvrent très bien , sans être obligé de charger comme c’était le cas au début . Seul bémol , interdit de coller des décalcomanies à l’eau sans avoir au préalable vernis la couche .