Camions Dioramas

Transporteur Ecurie Ecosse

Mon papa Noël est passé …. Merci à Dédé et Jacques . Ca faisait un moment que j’y tournais autour sur Ebay , mais sans faire le pas , tellement de projets en cours …..

Le kit est un SMTS en white métal made in Angleterre de toute beauté comme tous leurs kits avec deux planches de photo découpe d’un autre monde … Il est agrémenté de 4 autos britanniques de son époque , ce sont des kits K et R réplicas , petits kits assez simplissimes mais qui une fois assemblés et agrémentés de petites pièces rapportées sont du plus bel effets .
On rentre direct dans le sujet , pour l’assemblage de ce kit dont la carrosserie est en plusieurs morceaux , j’ai choisi l’assemblage au fer à souder . Attention il faut une petite station de soudure qui permet de choisir le degré de chauffe de la pane suivant l’épaisseur du métal à l’endroit du point de soudure . Le gros avantage de ce procédé est que c’est indestructible une fois tout monté . Ici à l’intérieur de gros points qui seront invisibles de l’extérieur.
A l’extérieur même motif et même punition , là aussi gros avantage , la soudure en plus d’assembler permet avec un coup de lime de faire une finition au top et qui ne bougera pas une fois la peinture passée .
Voila aprés quelques coups de lime . Pour des transformations de formes ou bouchages de trous , etc , c’est vraiment le top et comme je disais ça ne bougera plus contrairement au Sintofer qui peut avoir un peu de retreint .
Voila carrosserie complétement assemblée , mise en forme des rampes supérieures en photo découpes . A ce stade je vais préparer les autos , assemblages à blanc , perçages de tous les trous des divers éléments rapportés pour qu’une fois peint cela évite de faire d’éventuelles rayures et autres accros .
Le camion et les autos sont sur leurs roues , à partir de là , passage en apprêt et finitions de dernières minutes . Suite au prochain épisode …………. Je pense aussi faire un petit diorama simpliste avec trois ou quatre personnages qui descendent les autos un jour de courses …
Voila tout fini , merci les vacances ….. Comme dit au dessus , apprêt complet et mise en peinture toujours à l’aéro . Nous sommes dans les années 50/60 , le camion et les autos n’étaient pas peints en revernis , mais plutôt en cellulosique donc moins brillant que maintenant … J’ai essayé un test suite à une discussion avec mon fournisseur de peinture qui m’a dit de rajouter du durcisseur avec la base matt à revenir , ça lui donnerait un aspect satiné brillant qui devrait faire juste bien au niveau brillance et en plus ça rendrait la couche plus résistante …. Oui pour l’aspect juste brillant mais le durcisseur n’étant pas de la même marque que la base , je pense qu’il y a eu une réaction nauséabonde qui a fait que la couche n’a pas durcie complètement malgré un passage en étuve une bonne 10 aine d’heures ….
Ce phénomène m’a donc obligé à revernir la base pour bien durcir la peinture , donc un peu trop brillant à mon gout pour cette époque…
Je peux confirmer que ce kit est magnifique , les ajustages sont faciles , la qualité de moulage est top , les photos decoupes finissent parfaitement l’ensemble .
Pour les kits autos , il a fallu un peu plus travailler les détails , rajouter du photo découpe , faire ressortir quelques chromes à la lime ( voir article astuces) , planches de décals correspondant à l’écurie Ecosse et le tour est joué .
En plus dans le kit du camion était fourni plein d’outils , ainsi qu’une boite à outils en photo découpe à plier du plus bel effet avec une scie , une clé anglaise et un jeu de clés plates pour pouvoir intervenir sur la Jaguar Type C au niveau de son pont .
L’Austin Healey 3000 a reçue des jantes fils de marque Tron plus fine que celles qui étaient fournies dans le kit tout comme la Jaguar . Les autos sont détachées et attendent juste que la Cooper qui était en bas soit sortie pour pouvoir baisser les rampes .
Si depuis bon nombre d’années les parkings autour des circuits sont goudronnés , à l’époque il fallait souvent travailler sur une surface en terre avec du gravier qui ne facilité pas trop le déplacement des crics . Pour le diorama , j’ai utilisé de la colle Néoprène en bombe et du sable de plage que l’on met de suite aprés avoir passé la couche de colle , il faut répéter au moins deux fois la manip pour que l’effet soit suffisant et aprés à l’aéro faire des zones plus sombres et des traces d’huile avec de la peinture noire trés diluée .
Encore merci à Jacques et Dédé …..

No Comments Found

Leave a Reply

*

code